Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
NEWSLETTER

Tant qu’il le faudra

Tant qu’il le faudra est une série sur les initiatives féministes en Amiénois. Quels sont les vécus ici en 2023 ? Quelles rages ? Quels espoirs ? Quelles solidarités ? Entre injustices, préjugés, violences… Le chemin de la lutte contre le patriarcat semble encore bien long. Mais une chose est sure : nous serons féministes tant qu’il le faudra.

De fil en aiguille, Carine VERNON – VICENZI, artiste amiénoise, évoque son rapport au féminisme. Broder pour dénoncer les violences, mais aussi pour tisser des liens et se réparer. C’est là tout l’enjeu du travail textile qu’elle mène depuis 2019 à travers une série de corsets nommée « Corps se tait ».

Atteindre l’égalité pour en finir avec les violences sexistes et sexuelles, c’est l’objectif de l’association Femmes Solidaires, mouvement féministe né en 1945 et issu de la résistance des femmes à la fin de la Seconde Guerre Mondiale. Aujourd’hui, ce mouvement lutte pour faire reculer toutes les formes de discriminations et de violences, en prônant l’égalité et les droits des femmes. Comment porter et défendre cet engagement ? C’est ce que nous partagent Anne-Marie QUEULIN et Martine TEKAYA ce 6 février 2023 lors de l’assemblée générale du comité de la Somme de Femmes Solidaires.

Lettres noires sur feuilles blanches, les slogans du collectif Collages Féministes d’Amiens marquent souvent les murs de la ville. Dénoncer les violences, soutenir les victimes, créer de la solidarité. C’est autour des idées féministes intersectionnelles que les membres du collectif se retrouvent pour partager des moments de lutte et de complicité. Ce mercredi 22 février 2022, quatre d’entre elleux ont accepté de se raconter au détour d’une réunion de préparation du 8 mars, journée de lutte contre le patriarcat.

Issu du mouvement national né dans les années 60, le Planning Familial de la Somme est une association féministe et d’éducation populaire. Après avoir disparu dans les années 90, c’est en mai 2021 qu’une petite équipe d’ami·e·s et camarades reprend le flambeau. Aujourd’hui, les militant·e·s – bénévoles se mobilisent sur la question de l’égalité, des violences, de l’accès aux droits ou encore de l’éducation à la vie sexuelle et affective. Militantes féministes, certaines bénévoles du Planning Familial de la Somme s’engagent aussi contre la réforme des retraites. Le Planning Familial a initié dès janvier un cortège féministe ouvert à tous·tes, militant·e·s ou non, issu·e·s d’organisations féministes ou non afin de rendre visible l’impact genré de la réforme des retraites. C’est au sein de ce cortège qu’est né le collectif des “ Rosies ” constitué de femmes qui chantent et dansent en manifestation vêtues d’un bleu de travail et d’un bandana rouge, en référence à Rosie la Riveteuse. Le Planning a apporté son soutien matériel à ce collectif informel et a aussi permis l’émergence d’une garderie militante pendant les manifestations à partir de fin mars. Peu avant le 8 mars 2023, journée de mobilisation féministe, Marie nous raconte son engagement : une véritable joie militante.

Le bruit du cœur bat la mesure. Un chant s’élève. Des femmes prennent place sur scène. Ces femmes, ce sont les participantes du groupe Madeleines Amiens, groupe de « Théâtre des Opprimés » féministe.
Le Théâtre des Opprimés est une pratique théâtrale créée par Augusto Boal, artiste et théoricien brésilien exilé en France dans les années 70. Avec sa forme particulière, le Théâtre des Opprimés favorise les échanges avec les publics sur des questions politiques, celles des oppressions vécues. Au sein du Théâtre des Opprimés, Barbara Santos, intellectuelle et actrice brésilienne, créé une percée féministe en constituant les groupes de Ma(g)dalenas : le Théâtre des OppriméEs.

Aujourd’hui, les Madeleines se retrouvent à Polhay pour répéter leur dernière création avant de jouer sur la scène du MicMac à Amiens : Le bruit des vivantes.

Plus qu’un groupe de création artistique et politique, « Les Madeleines » est aussi un lieu où les oreilles sont à l’écoute, les sourires fleurissent et les mains se tendent. Un espace d’échange, de partage et de solidarité féministe à part entière.

Sous les traits d’un humour halloweenesque, « Ça va saigner ! » – événement festif et réflexif sur les règles – s’est déroulé le vendredi 27 octobre 2023 au CSC Étouvie. Des échanges, des préventions, des animations et des ateliers ont été rendus possibles par la mobilisation en nombre d’associations locales, de bénévoles et de citoyen·nes de tous âges. Reportage sur cette belle rencontre.

L’endométriose est une maladie gynécologique chronique qui touche un femme sur dix en âge de procréer. Créée en 2001, l’association Endofrance vient en aide aux personnes souffrant d’endométriose, ainsi qu’à leurs proches. Ce jeudi 07 mars 2024, Justine, bénévole à l’association, tient une permanence pour informer et sensibiliser le public ainsi que les professionnels de santé à la clinique Victor Pauchet d’Amiens.

Tous les lundis soirs, Michaela Jumel et Laura Desmazures viennent pratiquer la Boxe Thaïlandaise (MuayThaï) au 5 rue du Commandant Defontaine à Amiens. La raison ? Le dojo du club MuayThaï Amiens propose une session réservée uniquement aux femmes. Valentine Roger quant à elle, boxeuse professionnelle et sacrée plusieurs fois championne, partage son entraînement quotidien entre les cours mixtes et ceux réservés aux femmes. Que cela soit pour pratiquer à son rythme, sans se soucier du regard des autres ou bien retrouver une ambiance conviviale et bienveillante, toutes y trouvent un intérêt.

Partager

Dans la même thématique

Association CARMEN

24 rue Jean Jaurès 80000 AMIENS

tél : 03 60 12 34 10

carmen@canalnord.org